Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
20 Abonnés
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 19 membres


Connectés :

( personne )
Vivre à Marigny-Marmande - L'histoire
photos_marigny-marmande_037.jpg 

              Au temps des gaulois , le lieu était appelé Mar-rin-iacum « endroit où se trouve une grande colline » ; le site accueille une villa gallo-romaine dès les premiers siècles de notre ère. L’appellation devient Marigniacus au XIème  siècle puis Marigny sous Marmande  au XVIIème en référence à la forteresse féodale de la commune de Vellèches dans la Vienne. La paroisse fait partie du Poitou jusqu’à la Révolution de 1789. Après la Révolution, la commune prend son nom actuel et devient chef-lieu d’un  canton comprenant Ports-sur-Vienne, Pussigny, Antogny, Ponçay, Nancré et Vellèches. En 1801, le premier consul Bonaparte retrace les départements et, ce petit canton supprimé, la commune est rattachée à Richelieu. Elle doit sa grande superficie actuelle (3083 ha) au rattachement des communes de Ponçay en 1820 et Nancré en 1825.


Date de création : 03/11/2009 @ 16:55
Dernière modification : 24/05/2010 @ 11:15
Catégorie : Vivre à Marigny-Marmande
Page lue 5725 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article


Réaction n°4 

par lheritier_sebastien le 27/10/2012 @ 18:30

Je me permets un petit ajout d’informations à propos de la superficie actuelle de notre commune :

En 1939 le Conseil général d’Indre et Loire est saisi par les habitants du « village des voisines », situé sur la commune d’Antogny, d’une pétition en vue d’obtenir le rattachement de ce village à la commune de Marigny-Marmande. À l’origine de cette pétition : un différend entre les deux communes au sujet des enfants scolarisés à Marigny-Marmande et résidents à Antogny. Marigny-Marmande demande une aide financière qui lui est refusée. Un refus d’Antogny solidement étayé par un texte de loi obligeant les écoles à recevoir les enfants quelque soit leur lieu de résidence.

Les conseils municipaux et le conseil d’arrondissement de Chinon donnent un avis favorable à cette demande des habitants des Voisines lors d’une séance datée du 6 juillet 1939. Une modification territoriale est donc étudiée cette même année par le conseil général et approuvée le 8 novembre 1939.

C’est donc le 8 novembre 1939 que Marigny Marmande reçoit les limites territoriales que nous lui connaissons aujourd’hui.

Mes sources : Les archives départementales et les archives de la Bibliothèque nationale de France.

Réaction n°3 

par voillot le 20/06/2011 @ 16:09

BonjourJa fais une recherche sur la famille Gillier, seigneur de La Villedieu de Comblé (canton de La Mothe Saint-Héray 79800).Une branche de cette famille était seigneur de Marmande, par Joachim Gillier époux de Isabelle de Beuil. Cette famille semble éteinte vers la fin du 18ème siècle avecGeorges, marquis de Marmande et de Puygarreau, baron de Sygourney etc. . .. Auriez-vous une personne apte à me donner des renseigement sur cette famille ainsi que de cette seigneurie.Bien amicalementDaniel VOILLOT2 rue du Satde 79800 SallesTel : 0549050164

Réaction n°2 

par eole le 10/05/2010 @ 20:27

un patrimoine qui mériterait de l'attention,du respect, de l'ambition de la part des collectivités ...


Calendrier
Recherche



^ Haut ^